Une peur injustifiée

Publié le par Enitsir

 

undefined





Quel est donc cette émotion, qui sans crier gare, vient frapper à ma porte jusqu'à inhiber mes actions.

Je l'écoute ; j'essaie de la dompter mais elle me répond que je me trompe de chemin : cette peur n'est pas celle du moment présent mais trouve son origine bien en deça.

Il ne me reste plus qu'à l'accepter , ne surtout pas chercher à lutter, elle me donnera elle-même la réponse en temps voulu.

Cela me veut pas dire qu'il ne faille pas affronter ses peurs, mais savoir faire la différence entre une peur dictée  par la crainte irraisonnée ( et là surtout lui tourner le dos et "foncer), et cette peur que Freud appelait très justement phobie dont la source est à rechercher dans son histoire infantile.

undefined


                            "N'ayez crainte ; il ne vous reste plus qu'un an,
                              et après je vous laisse ma place"

 

Publié dans Condition humaine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Même pas peur !!!Sigmund
Répondre
E
Merci Vent pour ton commentaire. Une chose est certaine : c'est loin d'être du vent.Amitié
Répondre
V
Toutes les peurs sont des messagères d'espoir parce qu'elle pousse toujours celui qu'elle assaille à se placer au plus haut de lui même pour transcender cette entrave au chemin en acceptant d'en comprendre les tenants et les aboutissants. Ainsi, chaque peur qui me paralyse devient une expérience d'apprentissage et de maturité pour qui veut en apprendre quelque chose...
Répondre