Le lâcher prise

Publié le par Enitsir

 

et arrêter de faire des noeuds !

 

 

undefined







Cette conception du "lâcher prise" constitue à elle seule toute une philosophie. Il ne s'agit pas de lâcher au sens "ne rien faire" mais bien au contraire, il s'agit d'un programme d'action. Il s'agit de poser les actes justes mais de savoir ne pas s'obstiner à obtenir un résultat que notre volonté souhaiterait.

Une fois que nous avons réussi  à poser une action, "lâcher prise" c'est accepter que le  résultat n'est pas entre nos mains et que c'est justement en s'abandonnant à ce que doit se passer ensuite, que les choses se dérouleront comme elles le doivent.

Lâcher prise, c'est aussi respecter  les autres tels qu'ils sont, sans jugement, dans la tolérance, et en laissant à l'autre ce qui lui appartient, sans vouloir le "modeler" à sa façon.

Lâcher de sa volonté déchaînée, accepter ce qui est et ce qui doit être, comme dépassant notre propre condition jhumaine et s'en remettre à ce que certains appellent le "destin".




L'association anonyme "Al Anon" a synthétisé dans un beau texte cet état d'esprit :

undefined

 





Tout un chemin vers l'Amour...

l'Amour des Autres et de soi-même !

Publié dans Evolution personnelle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
Et en plus, lorsqu'on l'applique, ça marche !!!
Répondre
G
C'est tout à fait ma philosophie !
Répondre